5 choses à retenir pour créer sa première newsletter !

Lors de la planification de ma première newsletter, j’avais une idée très précise de ce que je voulais. J’aspirais avoir écrit plusieurs articles significatifs sur mon blogue, développé et mis en place mon offre sur mon site et récolté beaucoup d’adresses courriels.
Aussi, j’avais la ferme intention de créer du contenu unique ainsi qu’un design original pour ma newsletter. Evidemment, tout ça devait être envoyé en un temps record !

Tous mes souhaits se sont révélés être des freins importants à la réalisation de mon projet. Je n’étais jamais assez prête, mes articles étaient en retard et le temps filait…mais j'avais toujours l'idée d'envoyer ma newsletter à la même date. Dans ma tête, c’était la fameuse question de l’œuf ou la poule ? Que prioriser ?

Comme je ne pouvais pas atteindre mon objectif initial, j’ai décidé de revoir mes attentes pour qu’elles soient plus réaliste.

J’ai donc fait la liste de ce que j’avais accompli, de ce que je souhaitais partager ainsi que mes projets en cours. Je me suis rendue compte qu’il y avait suffisamment de matière pour créer la première info-lettre ! En plus, j’ai été très satisfaite de ma petite rétrospective.

Les 5 choses que j’ai retenu de ce processus :
 

  1. Se fixer des objectifs réalistes permet d’avancer aisément et évite le goût d’inachevé. A l’inverse des attentes démesurées créeront le sentiment de ne pas être à la hauteur.
  2. Vous avez accompli bien plus que vous ne le pensez.
  3. Vos abonnés n’ont pas lu tous nos articles et ne sont pas forcément au courant des mises à jour de votre site, de vos projets en cours, ni de vos bons coups ! Partagez-les !
  4. Faites-vous confiance ! Comme le font vos abonnés inscrits à votre newsletter !
  5. Lancez-vous, c’est la première étape la plus difficile ! Les suivantes seront plus simples et vous les améliorerez au fil de vos apprentissages.


Finalement, faire sa première newsletter c'est un peu comme ouvrir un nouveau livre de cuisine et tester sa première recette !
 
Et vous, qu'avez-vous appris de votre première newsletter ?